Bataille exemple : Les gués de la Granrive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bataille exemple : Les gués de la Granrive

Message  Héphaistos le Mer 27 Déc - 11:25

Bataille exemple

Les gués de la Granrive
22 Octobre 1225, Gué de la Granrive, Sud de la Baronnie d'Aumont.

Le 20 Octobre 1225, au soir, les troupes de l'Armée Royale enfonçaient les portes de la haute cour de la forteresse d'Aumont, dernière place forte d'importance du Royaume, tenu par les partisans de la Reine Noémie. La chute d'Aumont marqua ainsi la fin de la Guerre de succession de Dania, et le début de la lutte pour l'indépendance du Duché d'Aumont. En effet, quelques heures à peine après la chute d'Aumont, la Reine Noémie, qui avait été évacuée par le Duc Maximilien une semaine plus tôt afin d'éviter qu'elle ne soit capturée par les partisans d'Antoine, franchissait la frontière entre le Duché et le Royaume du Vale, ou elle allait ultérieurement se faire un nom à la tête d'une compagnie mercenaire : les Orphelins de Dania.

Simultanément, le Baron Alfric de Touare, vassal et bras droit du Duc Louis Maximilien d'Aumont, escortait la jeune héritière du Duché en sécurité. Son objectif ? Rejoindre la vallée de l'Ibren et descendre plein Sud à travers les terres des Comtes de Norsand et de Försvar pour rejoindre le Royaume Mérovéen, et faire route vers le Sultanat des Silénides, loin au sud. Mais pendant sa fuite, avec une poignée de survivants du siège, le Baron fut rattrapé par Runas de Lachlay, plus fidèle partisan du Roi en Aumont, et, si l'on en croyait les rumeurs, futur Duc à la place du Duc.

La bataille eut lieu au petit matin du 22 Octobre, de part et d'autre d'un bras de la rivière séparant une petite île, ou les Aumontois s'étaient retranchés pour la nuit. Alfric de Touare alignait alors moins d'une vingtaine d'homme sur le champs de bataille, tous épuisés et à cours d’énergie, contre la soixantaine de vétérans aguerris du Baron de Lachlay.

Données du scénario
Carte de 15 M par 15 M. L'eau, en bleu foncé, est infranchissable. Les passages à gués, en bleu clair, confèrent un malus de -1 en M à toutes les unités qui s'y aventurent, et un malus de -1 à leur sauvegarde d'armure. Les bois, en vert foncé, confèrent un bonus de +1 à la sauvegarde invulnérable contre les tirs des unités qui s'y cachent. Les pierres et rocs, en gris, confèrent un bonus de couvert de +1 à la sauvegarde invulnérable des unités cachées derrière.

Les objectifs du jeu égal habituel (Tuer le Seigneur de Guerre, Briseur de Ligne, et Premier sang) sont désactivés pour ce scénario.

Objectifs et liste d'armée des Aumontois (Zone de déploiement rouge)
Les troupes d'Alfric ont pour objectif de protéger et de défendre l'objectif A pendant 5 tours. S'ils tiennent cinq tours, la Duchesse d'Aumont aura réussi à s'échapper et les Aumontois seront déclarés vainqueurs, peu importe leurs pertes.
Liste d'armée

Objectif et liste d'armée des troupes de Lachlay (Zone de déploiement jaune)
Les troupes de Lachlay ont pour objectif de capturer l'objectif A. Si une unité de l'armée de Lachlay atteint l'objectif A et parvient à le défendre pendant 1 tour, les troupes de Lachlay seront déclarées victorieuses. La Duchesse est parvenue à s'échapper, mais elle n'est pas très loin, et les soldats de Lachlay sont sur ses traces.
Liste d'armée
avatar
Héphaistos
Admin

Messages : 1184
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 27
Localisation : Standing here

Voir le profil de l'utilisateur http://ad1500.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille exemple : Les gués de la Granrive

Message  Héphaistos le Mer 27 Déc - 12:27


Déploiement :
Maison de Lachlay : 9 poses, 12 PC

  • Runas de Lachlay (10/10 Pv)
  • Charles de Davin (7/7 Pv)
  • Siméon de Boltelune (5/5 Pv)
  • Epéistes 1 (10/10)
  • Epéistes 2 (10/10)
  • Epéistes 3 (10/10)
  • Lanciers (10/10)
  • Arbalétriers (10/10)
  • Chevaliers (8/8 )

Maison de Touare :  4 poses, 6 PC

  • Alfric Raenweld de Touare (9/9 Pv)
  • Arbalétriers (5/5)
  • Fantassins à haches (5/5)
  • Lanciers (10/10)

A raison de 9 poses contre 4, il en résulte un bonus de +5 au jet d'initiative de la maison de Touare. Dans le meilleure des cas, l'intiative se soldera toujours par une égalité. Le dé devra donc être relancé. L'unique autre cas possible est une prise d'initiative de la maison de Touare. En conséquence il est inutile de jeter les dés. La maison de Touare prend l'initiative.
avatar
Héphaistos
Admin

Messages : 1184
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 27
Localisation : Standing here

Voir le profil de l'utilisateur http://ad1500.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille exemple : Les gués de la Granrive

Message  Héphaistos le Mer 27 Déc - 13:05

Tour 1 : Touare



Phase de mouvement


L'échange de politesses avait été court, mais intense. Alfric toisait encore Runas, de l'autre côté de la rivière, un sourire narquois vissé sous sa barbe grisonnante. Tenant sa Morgenstern en main droite, il enfila son casque de sa main gauche, et tira son écu, rangé dans son dos. Puis, il commença à donner ses ordres. La cavalerie ennemie menaçait son flanc gauche. Il ne pouvait laisser l'endroit sans protection, et il supposait surtout que c'est de ce côté là que son adversaire lancerait son offensive principale. Aussi, il se déplaça pour venir couvrir ses arbalétriers, et repositionna ses lanciers juste derrière les premiers. Ainsi, ils pourraient se déployer rapidement pour couvrir n'importe quel flanc à partir duquel la cavalerie de Runas chargerait. Il laissa son infanterie à hache à couvert. Il n'était pas nécessaire de leur faire prendre des risques pour l'instant.

Phase de tir

A présent que sa formation était en place, Alfric donna ses ordres de tir : la cavalerie ennemie était tout juste à portée de ses arbalétriers, et lui-même était juste à côté d'eux pour les motiver à donner le meilleur d'eux-mêmes. Il ordonna le tir d'une salve de carreaux contre les chevaliers de la maison de Lachlay

Arbalétriers tirent contre chevaliers. +1 Attaque par soldat grâce à "Commandant motivant". 4 arbalètes légères à deux attaques (CT 5+, 8 Attaques, Force x2, PA -1), 1 Cranequin à deux attaques (CT 5+, 2 attaques, Force x3, PA -4, 1D6 Dégâts par touches)

Pour le reste, Alfric n'avait plus d'autres ordres à donner. Lui et ses hommes devraient attendre la charge de l'ennemi.
avatar
Héphaistos
Admin

Messages : 1184
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 27
Localisation : Standing here

Voir le profil de l'utilisateur http://ad1500.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille exemple : Les gués de la Granrive

Message  Héphaistos le Mer 27 Déc - 13:16

Tour 1 : Touare

Phase de Tir


Attaques des arbalétriers : 8 attaques d'arbalète légère + 2 attaques de Cranequin (CT 5+, relance des 1 grâce à "Diriger par l'Exemple")
2, 5, 5, 5, 5, 5, 6, 5, 4, 2 (Les résultats du Cranequin sont en jaune. Le deux est relancé en utilisant le stratagème "Relance de commandement". Score obtenu : 6)

6 touches à l’arbalète légère (Force 4, Endurance 8, blesse sur 6+, relance des 1 grâce à "Diriger par l'Exemple")
4, 6, 6, 5, 3, 2

2 touche au cranequin (Force 9, Endurance 8, Blesse sur 3+, relance des 1 grâce à "Diriger par l'Exemple")
2, 3+

2 Blessures à l'arbalète légère (Sauvegardées sur 2+, PA -1, 3+)
2, 1 (Aucune sauvegarde)

1D6 Blessures au cranequin (6) (Sauvegardées sur 2+, PA -4, 6+. La sauvegarde invulnérable de 5+ conférée par le couvert étant annulée par les cottes de maille, on ne l'utilise pas.)
2, 1, 2, 4, 5, 6 (Une seule blessure sauvegardée)

Les chevaliers subissent 7 blessures, Un mort et un chevalier à 5 points de vie.

Phase de commandement


Les chevaliers ont subi un mort. Leur commandement est de 10. Au maximum, ils effectueront donc un 7 aux dés. Ce qui est une réussite. Le test de commandement est donc une réussite automatique.


Dernière édition par Héphaistos le Mer 27 Déc - 14:26, édité 1 fois
avatar
Héphaistos
Admin

Messages : 1184
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 27
Localisation : Standing here

Voir le profil de l'utilisateur http://ad1500.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille exemple : Les gués de la Granrive

Message  Héphaistos le Mer 27 Déc - 14:08

Tour 1 : Lachlay



Phase de mouvement


La bataille avait enfin commencé. Runas en tremblait d'excitation. Cependant, les choses s'annonçaient assez mal. Si lui et ses hommes voulaient atteindre les forces d'Alfric de Touare, il leur faudrait en effet traverser la rivière : large espace à découvert qui les ralentirait fortement dans leur progression. C'est pourquoi Runas ordonna à ses troupes de se presser et de ne surtout pas se laisser décourager par la distance à parcourir. Toutes ses troupes d'épéistes, ainsi que ses chevaliers, allaient devoir traverser cette rivière, et avancer si elles ne se trouvaient pas sur un terrain sécurisé.
Phase de tir

Runas était désormais au milieu de la rivière, suivant ses chevaliers de prêt, lesquels galopaient toutefois bien plus vite que lui au milieu de gerbes d'écumes. Il ne fallait toutefois pas rester ici. Chaque instant que lui et ses soldats passaient dans la rivière risquait fort de les transformer en passoires : les arbalétriers Touariens tiraient bien. Et Runas ne souhaitait pas perdre ses meilleurs soldats bêtement au milieu d'une rivière. Toutefois, la cavalerie avançant suffisamment rapidement, c'est l'infanterie qu'il entendait secouer un peu.

- Charles ! Faites moi bouger cette bande de larves ! Et plus vite que ça ! Vous là ! Avancez ! Chaque secondes que vous passez dans cette rivière vous rapproche un peu plus de votre dernier souffle ! Allez ! Allez ! Allez !
- Vous avez entendu votre seigneur soldats ? Allez ! Allez ! Allez !

Utilisation de deux ordres "Allez ! Allez ! Allez !" sur les épéistes. Jet de 1D6 par le MJ. Score : 1. Pas d'ordre supplémentaire.
avatar
Héphaistos
Admin

Messages : 1184
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 27
Localisation : Standing here

Voir le profil de l'utilisateur http://ad1500.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille exemple : Les gués de la Granrive

Message  Héphaistos le Mer 27 Déc - 14:16

Tour 2 : Touare



Phase de mouvement


- Lanciers ! Au centre ! Haches ! Repliez vous dans les bois.

Alfric sentait en effet venir la manœuvre du baron de Lachlay. Lui et ses chevaliers allaient contourner sa formation pour attaquer directement son infanterie de porteurs de haches, laissée sans défense. Il replia donc ses troupes au centre, pour qu'elles soient couvertes par sa ligne de lanciers, laquelle s'avança pour se positionner en terrain découvert. En cas de charges de la cavalerie ennemie, elle leur opposerait un mur de lance. Quand au chevalier, il se replia pour se positionner au coeur de sa ligne, afin d'être bien en vue de ses hommes.

Phase de tir

Puis, une nouvelle salve des arbalètes Touariennes fit pleuvoir la mort sur les troupes du Baron de Lachlay.

Arbalétriers tirent contre chevaliers. +1 Attaque par soldat grâce à "Commandant motivant". 4 arbalètes légères à deux attaques (CT 5+, 8 Attaques, Force x2, PA -1), 1 Cranequin à deux attaques (CT 5+, 2 attaques, Force x3, PA -4, 1D6 Dégâts par touches)
avatar
Héphaistos
Admin

Messages : 1184
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 27
Localisation : Standing here

Voir le profil de l'utilisateur http://ad1500.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille exemple : Les gués de la Granrive

Message  Héphaistos le Mer 27 Déc - 14:24

Tour 2 : Touare

Phase de Tir


Attaques des arbalétriers : 8 attaques d'arbalète légère + 2 attaques de Cranequin (CT 5+, relance des 1 grâce à "Diriger par l'Exemple")
4, 5, 6, 4, 4, 6, 5, 5, 5, 2

5 touches à l’arbalète légère (Force 4, Endurance 8, blesse sur 6+, relance des 1 grâce à "Diriger par l'Exemple")
6, 2, 5, 5, 5

1 touche au cranequin (Force 9, Endurance 8, Blesse sur 3+, relance des 1 grâce à "Diriger par l'Exemple")
6

1 Blessures à l'arbalète légère (Sauvegardées sur 2+, PA -1, Malus de terrain -1, 4+)
5 (Blessure sauvegardée)

1D6 Blessures au cranequin (2) (Sauvegardées sur 2+, PA -4, 6+, malus de terrain -1 : Aucune sauvegarde possible. La sauvegarde invulnérable de 5+ conférée par le couvert étant annulée par les cottes de maille, on ne l'utilise pas.)
Le joueur de Touare a utilisé un point de commandement pour relancer les blessures infligées par le Cranequin : Nouveau résultat : 3

Les chevaliers subissent 3 blessures, Un chevalier à 2 points de vie.

Phase de commandement


Aucun jets.
avatar
Héphaistos
Admin

Messages : 1184
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 27
Localisation : Standing here

Voir le profil de l'utilisateur http://ad1500.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille exemple : Les gués de la Granrive

Message  Héphaistos le Mer 27 Déc - 14:49

Tour 2 : Lachlay



Phase de mouvement


Ces arbalétriers commençaient à devenir vraiment gênants. Il fallait arriver rapidement sur l'île. Aussi le baron donna-t-il ses ordres pour que sa cavalerie contourne la formation ennemie par la gauche et se prépare à déferler sur le train de bagage des Touariens. Dans le même temps, lui même sur sa monture, piqua des deux en direction d'Alfric de Touare. Puisqu'il voulait jouer à ce petit jeu, le Baron allait le surprendre en lui rentrait dans le lard, frontalement. Quand à Charles et Siméon, ils continuaient leur charge, accompagnant les épéistes qui se rapprochaient. Toutes ses troupes avançaient, le plus rapidement qu'elles pouvaient.

Phase de tir

Utilisation d'un ordre "En avant" sur Runas de Lachlay, par Runas de Lachlay. Jet de 1D6 : 4. Obtention d'un ordre supplémentaire.

- Chevaliers ! En avant ! Pour la Gloire ! Pour le Roi ! Pour la Couronne et pour le pays !

Jet de 1D6 : 4. Obtention d'un ordre supplémentaire.

- Charles ! Siméon ! Ne laissez pas vos hommes en arrière ! Avancez ! Allez !

Jet de 1D6 : 4. Obtention d'un ordre supplémentaire (utilisé pour Siméon). Jet de 1D6 : 3. Plus d'ordres additionnels.

La charge se poursuivait. Les troupes du Baron traversaient maintenant la rivière à un très bon rythme. Bientôt, la pression de la cavalerie sur les flancs d'Alfric ferrait taire les arbalètes Touariennes, et offrirait au baron une situation plus avantageuse. Bientôt, ils prendraient le contrôle de l'île. A l'arrière, Charles, pour sa part, constatait toutefois des irrégularités dans la formation, irrégularités qui se paieraient une fois arrivé au contact. C'est pourquoi il se tourna vers les retardataires et les poussa quelque peu au train.

Phase de charge


Enfin, l'heure du corps à corps sonna. Runas éperonna sa monture, brandit son épée au dessus de sa tête, et piqua des deux, fonçant en direction d'Alfric de Touare. De l'autre côté, ses chevaliers en faisaient de même, adoptant une formation en coin (-1 PC).
avatar
Héphaistos
Admin

Messages : 1184
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 27
Localisation : Standing here

Voir le profil de l'utilisateur http://ad1500.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille exemple : Les gués de la Granrive

Message  Héphaistos le Mer 27 Déc - 15:25

Tour 2 : Lachlay

Phase de charge


Attaques de contre-charge d'Alfric de Touare contre les chevaliers. (3 attaques à la morgenstern, 1 attaque au bouclier, touche sur 6+, relance des 1 grâce à "Diriger par l'Exemple")
5, 4, 3, 1 (Le bouclier est en jaune)

Phase corps à corps


Attaque des chevaliers (4 blessures):
Attaques des chevaliers contre Alfric de Touare (15 attaques à la pique, 8 attaques à la lance d'arçon, touche sur 3+)
1, 1, 1, 1, 1, 1, 2, 3, 3, 4, 5, 5, 6, 6, 1, 2, 3, 4, 4, 4, 5, 6.

7 touches à la pique (Force 7, Endurance 9, blesse sur 5+)
1, 1, 1, 2, 3, 5, 6

6 touches à la lance d'arçon (Force 8, Endurance 9, blesse sur 5+)
1, 2, 2, 5, 6, 6 (D3 blessures par touches : 1, 2, 3. 6 blessures au total)

2 blessures à la pique (Sauvegarde d'armure 2+, PA -5, Sauvegarde d'armure annulée. On utilise la sauvegarde invulnérable 6+. Relance des 1 grâce à "Diriger par l'exemple")
2, 6 (1 Blessures subies)

6 blessures à la lance d'arçon (Sauvegarde d'armure 2+, PA -1D3-3 (4), 6+. Relance des 1 grâce à "Diriger par l'exemple")
2, 2, 2, 3, 5, 6 (5 blessures subies)

Trait "increvable" : Alfric annule les blessures subies sur 6+
2, 5, 5, 5, 6, 6 (2 blessures annulées)

Contre-attaque d'Alfric sur les chevaliers (Aucune blessures):
Attaques d'Alfric contre les chevaliers (3 attaques à la Morgenstern, 1 attaque au bouclier, touche sur 3+)
1, 2, 3, 5 (bouclier en jaune)

1 touche à la morgenstern(Force 12, Endurance 8, blesse sur 3+)
5

1 touche au bouclier(Force 3, Endurance 8, blesse sur 6+)
2

1D3 (2) blessures à la morgenstern (Sauvegarde d'armure 2+, PA -1, 3+)
3, 5 (Aucune blessures subies.)

Attaques de Runas contre Alfric (Aucune blessures):
Attaques de Runas contre Alfric (4+1D6 (4) attaques à l'épée bâtarde, 1 attaque au bouclier, touche sur 3+)
1, 2, 3, 4, 5, 6, 6, 6, 4 (bouclier en jaune)

6 touches à l'épée bâtarde (Force 8, Endurance 9, blesse sur 5+)
1, 2, 2, 4, 4, 5 (1 blessure subie)

1 touche au bouclier (Force 3, Endurance 9, blesse sur 6+)
3

1 blessures à l'épée bâtarde (Sauvegarde d'armure 2+, PA -2, 4+. Relance des 1 grâce à "Diriger par l'exemple")
4 (Blessure Sauvegardée)
avatar
Héphaistos
Admin

Messages : 1184
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 27
Localisation : Standing here

Voir le profil de l'utilisateur http://ad1500.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille exemple : Les gués de la Granrive

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum