Du sang et des larmes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du sang et des larmes !

Message  Clan des Brises-Crânes le Jeu 16 Fév - 13:17

Du sang et des larmes



La poussière de la cour s'élèva alors que le lourd corps de l'Orc heurtait le sol. Des acclamations retentirent partout autour tandis qu'un second orc, toujours debout se frappait la poitrine avant de lever le poing en signe de victoire. Le vaincu se plaça sur ses coudes afin de se relever, non sans difficulté, avant de rester à genou devant son adversaire tout en articulant :

[Ashluk] « Je le reconnais Gorgov... Tu es bien le digne fils de ton père. »

Le Chef des Brises-Crânes se retourna alors en direction de son adversaire et lui tendit le bras, qui fut saisi au niveau de l'avant-bras par Ashluk. Les deux orcs firent une accolade avant que Gorgov ne quitte le milieu de la cour pour rejoindre un trône occasionnel élevé quelques mètres plus loin. Il s'y installa alors que l'assemblée regagnait quelques peu son calme, l'Orc leva une coupe de vin en l'air avant d'annoncer fièrement :

[Gorgov, dit le Ravageur] « Combattez ! Combattez pour la Horde ! »

Ce genre de combats amicaux n'avaient rien d'inhabituels au sein du Clan des Brises-Crânes, il n'était pas rare qu'afin de maintenir la forme de leurs guerriers, ils se retrouvent à combattre sans armes les uns contre les autres, cherchant sans cesse à devenir de meilleurs guerriers et à remporter plus de victoires. Gorgov observa deux solides Orcs s'élancer l'un contre l'autre, ils se heurtèrent au milieu de l'arène improvisée, le premier avait chargé son ennemi au niveau des côtes et le second tentait de le dégager en lui martelant les épaules de coups. Il y parvint finalement, se faisant tomber en arrière pour propulser son adversaire de l'autre côté. Ce dernier s'écrasa quelques mètres plus loin dans un bruit sourd mais les deux se relevèrent et repartirent aussitôt à l'attaque. Il n'y avait pas de repos pour les Orcs, surtout lors d'un combat, même s'il n'était pas mortel.

Quelques minutes plus tard, l'un avait vaincu l'autre, le vaincu s'inclinant devant le vainqueur. Le spectacle se répéta des dizaines, des centaines de fois au cours de la journée. Gorgov avait inauguré cette journée dans la matinée et le soleil était déclinant alors qu'ils se terminaient. Le Chef des Brises-Crânes avait tenu à mettre en place ces combats car il comptait mener des raids sous peu et avait également pour ambition de soumettre les terres environnantes à sa tribu et dans cette société brutale, l'on ne respectait que les Orcs dont la force était prouvé. Un chef de guerre à la tête de plusieurs centaines de farouches guerriers aurait un poids bien plus conséquent qu'un chef de clan classique. L'ambition du jeune Orc n'avait pas de limite, il souhaitait constituer la plus grande horde de l'histoire des Orcs, égalant celles qu'ils avaient autrefois rassemblées sous la bannière du Ténébreux. Désormais, ils ne pouvaient plus compter sur l'aide d'un être supérieur pour s'unir, ils ne pouvaient compter que sur eux-même et il revenait à un membre de leur race d'effectuer cette union.

Car si les Orcs des Landes venaient à être sous la même bannière, ils pourraient ravager sans difficulté l'Ouestreness et Vertecombe, poussant jusqu'en Estreness s'il le fallait ! A la fin de la journée, les orcs se rassemblèrent au devant de leur chef qui annonça fièrement la cible de leur prochain raid :

[Gorgov, dit le Ravageur] « Mes frères ! Nos chasseurs ont repérés il y a peu une infamie, une insulte envers notre Clan ! Un groupe d'Andals serait descendus de leurs promontoires rocheux et ils auraient pour ambition de s'installer dans la Lande à la recherche de terres plus fertiles ! Ils ont déjà établis un village et se sont attaqués à plusieurs groupes de chasses des clans de la région ! Guerriers Brises-Crânes, prenez vos haches ! Ces Andals recherchent de l'aventure, nous allons leur en offrir ! Après le passage du Clan des Brises-Crânes il ne restera plus que des cendres de cette pitoyable ambition d'un Jarl mineur ! »

Les Orcs lancèrent des acclamations, rien ne pouvait plus mettre en joie les Brises-Crânes qu'une bataille à venir, surtout contre les fiers Andals. Ces derniers avaient dû amenés quelques guerriers avec eux, de plus, ce serait l'occasion pour le Ravageur de rallier plus de guerriers dans sa horde.

Création de Deux unités de Guerriers de la Horde : 7,2 O, 14,4 B, 18 M.
Création d'Une unité de Tirailleurs de la Horde : 3,6 O, 7,2 B, 5,4 M.
Création d'Une unité de Chevaucheurs Brises-Crânes : 8 O, 8 B, 8 M
avatar
Clan des Brises-Crânes

Messages : 368
Date d'inscription : 08/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang et des larmes !

Message  Clan des Brises-Crânes le Jeu 16 Fév - 14:30

Les Torses-Rouges



Gorgov avait pu rassembler près de six cent guerriers sous sa bannière, cela le plaçait sans conteste à la tête de la plus grande force de frappe de la Longue Lande Occidentale. Ils quittèrent leur forteresse quelques jours plus tard en direction du nord ouest, vers leur fameuse cible. Il leur faudrait plusieurs jours pour atteindre le nord et ils passeraient à côté de plusieurs tribus d'Orcs et le Ravageur comptait bien mettre à profit ces passages par d'autres territoires Orcs afin de fédérer un peu plus toute la région, même si elle lui était, globalement, soumise. Il fallait néanmoins renforcer les liens qui existaient entre les Brises-Crânes et les clans alentours.

Dans leur marche vers la guerre, la horde des Brises-Crânes passerait en premier sur le territoire des  Torses-Rouges, il s'agissait d'un clan d'orc allié à leur voisin plus puissant. Ces Orcs, qui marquaient leur impresionnante poitrine de peinture tribale étaient installés ici depuis quelques décennies et ils avaient rapidement imités les autres clans de la région en s'alliant sous la bannière des Brises-Crânes. A la vue de la horde de ces derniers, les Torses-Rouges prirent tout d'abord peur avant d'être rassurés par l'ambassade envoyé par Gorgov. Ce dernier demanda une rencontre avec le chef de ses alliés, chose qui fut rapidement accepté et les chefs de guerre se rencontrèrent dans la plaine, encadrés chacun de deux solides gaillards. Ce fut le Ravageur qui prit la parole en premier, s'adressant à son allié :

[Gorgov, dit le Ravageur] « Lurog des Torses-Rouges, c'est toujours un plaisir de rencontrer un fier guerrier tel que toi. »
[Lurog] « Et c'est un privilège que le Ravageur se soit déplacé en personne. Quelle est la raison d'une telle armée Gorgov ? »
[Gorgov, dit le Ravageur] « La guerre, n'es-tu pas au courant que de misérables Andals ont crû bon d'installer un village sur nos terres. »
[Lurog] « En effet, les suivants d'un Jarl exilé si j'en crois mes informations. Je suppose que tu vas punir ces hommes ? »
[Gorgov, dit le Ravageur] « Effectivement. Néanmoins, ils sont installés au nord ouest de nos campements et il nous faudra plusieurs jours avant de pouvoir les atteindre. Nous demandons donc l'hospitalité des Torses-Rouges afin de pouvoir repartir dès le lendemain. »
[Lurog] « Elle te sera accordé, à toi ainsi qu'à tout tes guerriers. »

Les Brises-Crânes purent ainsi pénétrer à l'intérieur des campements de leurs alliés, ils auraient très bien pu établir leur propre campement mais Gorgov avait d'autres projets et comptait bien inclure les Torses-Rouges parmi ceux-ci. Les Orcs organisèrent un grand banquet et une série de combats singuliers à mains nues afin de fêter la présence des Brises-Crânes. La bière coula à flot tandis que les guerriers des deux clans s'affrontaient dans des séries de combats qui auraient bien fait d'impresionner le premier humain venu, Gorgov comptait ainsi réveiller la soif de combat chez les Torses-Rouges afin de pouvoir les inviter à se joindre à son expédition.

Dans la soirée, alors que la fête continuait, il décida de se rendre en direction du chef de guerre Torses-Rouges afin de lui faire cette proposition. Alors qu'il marchait en sa direction, un Orc vint se mettre en travers de sa route, Gorgov reconnut sans difficulté qu'il s'agissait d'un Orc de l'autre clan au vue des marques clairement visibles sur son torse. Ce dernier toisa ainsi le Chef des Brises-Crânes durant de longues minutes, l'invitant clairement à combattre.

Il n'en fallait pas plus à Gorgov pour accepter un tel défi, il prouverait ainsi à toute la tribu alliée sa force et cela ne ferait que renforcer sa proposition envers Lurog. Serrant ses poings, le Ravageur plaça toute sa force dans sa main gauche et lança le premier coup...

HRP : Test de martial ?
avatar
Clan des Brises-Crânes

Messages : 368
Date d'inscription : 08/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang et des larmes !

Message  Héphaistos le Mar 21 Fév - 11:11

Jet de martial

Le combat est ici totalement sans enjeu. Aucuns jets n'est nécessaire.

L'XP ne se farme pas. Merci.
avatar
Héphaistos
Admin

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 27
Localisation : Standing here

Voir le profil de l'utilisateur http://ad1500.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang et des larmes !

Message  Clan des Brises-Crânes le Lun 27 Fév - 13:19

Les poings des deux Orcs se heurtèrent dans un craquement violent, ils opposèrent leur force brut dans cet échange et reculèrent chacun d'un pas avant de repartir rapidement à l'attaque. Son adversaire s'élança sur lui avec l'intention clair de le saisir, Gorgov fit un bond en arrière avant d'abattre son coude sur le dos de son adversaire qui s'écrasa lourdement au sol. Ce dernier se releva dans un grognement, il en fallait plus pour abattre un Orc et surpris par sa férocité, Gorgov ne put parer l'attaque qui vint après et le poing de son adversaire s'écrasa sur sa face, le repoussant en arrière.

Le Ravageur hurla de rage et se jeta sur son adversaire, entraînant une mêlée féroce et primale. Les deux adversaires enchainèrent une série de coup et finalement, Gorgov prit le dessus sur son adversaire, martelant sa poitrine de coups avant de se relever fièrement pour annoncer sa victoire. Les Brises-Crânes levèrent leur chope à leur chef tandis que ce dernier se dépoussierait afin de reprendre son objectif initial : retrourner auprès du chef des Torses-Rouges.

Ce dernier n'avait pas manqué une miette du combat qui venait de se dérouler sous ses yeux et leva sa chope avec un sourire malicieux :

[Lurog] « Impresionnant, rares sont ceux capables de battre Lork. »

Gorgov se contenta d'acquiesçer et s'empara d'une chope qu'il descendit d'une traite. Il s'installa à côté de Lurog dans un trône que ce dernier avait fait installer pour son invité. L'Orc s'y installa confortablement avant de prendre une seconde chope et de se concentrer sur son principal but :

[Gorgov, dit le Ravageur] « Dit moi Lurog, à quand remonte la dernière expédition des Torses-Rouges ? »
[Lurog] « Notre dernière expédition ? Nous n'en avons plus fait depuis notre échec de l'année dernière... »
[Gorgov, dit le Ravageur] « Dans ce cas, que les Torses-Rouges se joignent à nous ! Notre horde n'aura aucune difficulté à balayer ce village. »
[Lurog] « Justement. Je doute qu'il y ait un quelconque honneur pour nous à participer à cette bataille que tu considères gagné d'avance. »
[Gorgov, dit le Ravageur] « Celui-ci n'est qu'une première étape, avec des guerriers Torses-Rouges dans notre horde et en parvenant à rallier les Oreilles-Percées et les Peaux-Grises, nous parviendrons sans difficulté à pousser notre avantage de cette victoire et à montrer aux Andals que la puissance qui les attendra à leur prochaine incursion n'en sera que plus intense. »
[Lurog] « Je vois. Tu souhaites donc rallier tout les clans de la Lande occidentale à cette petite expédition ? »
[Gorgov, dit le Ravageur] « Celle-ci n'est qu'un prétexte à cette unité, pour offrir le goût du combat à tout les guerriers qui composeront la horde. Si elle atteint une taille suffisante, il faudra nous rassasier de sang au delà de la lande occidentale. Si les Torses-Rouges se joignent à l'expédition, l'honneur du combat n'en sera qu'amplifié et la portée de notre marche sanglante ne fera que s'allonger. Lurog, accepteras-tu de te joindre avec tes guerriers à ma horde ? »

L'Orc avait tendu sa chope en direction de son allié, ce dernier n'avait après tout, aucunes raisons de refuser. Quel Orc refuserait une marche à la guerre et de participer à tout les combats qui s'y dérouleront ? A moins que quelque chose ne puisse l'y empêcher ?

HJ : Test de diplomatie ou tu considères que l'aide m'est acquise ? Si oui, combien d'Orcs se joignent à mon armée ?
avatar
Clan des Brises-Crânes

Messages : 368
Date d'inscription : 08/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang et des larmes !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum